Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 19 juin 2010

Countdown

8 films pour me comprendre

  1. Le gendarme de Saint-Tropez
  2. Les 3 frères
  3. Complot
  4. Tout baigne
  5. La cité de la peur
  6. Contact
  7. Love actually
  8. La ligne verte
le gendarme_de_st_tropez_(le)_-6.jpgles trois-freres.jpg complot.jpg tout baigne.jpg cite-de-la-peur-1994-14-g.jpg
contact.jpg Love-Actually_landscape_gallery.jpg la ligne verte.jpg

 

7 séries pour me connaître

  1. Friends
  2. Kaamelott
  3. Ally Mcbeal
  4. How I met your Mother
  5. The Big bang Theory
  6. Scrubs
  7. Gossip Girl

friends.jpg kaamelott-2.jpg allymcbeal.jpg how_met_mother2.jpg the-big-bang-theory-2847657-2500-1667.jpg scrubs_season_1_dvd_1.JPG gossip girlpng.png

6 actrices ou acteurs pour m'émerveiller

  1. Jean Reno
  2. Dustin Hoffman
  3. Louis de Funes
  4. Tom Hanks
  5. Steve Martin
  6. Emma Thompson


5 chansons pour chanter

  1. L'hymne de nos campagnes - Tryo
  2. I’m so excited – The Pointer Sisters
  3. Bonne idée – JJ Goldman
  4. The Rose – Bett Midler
  5. L’accordéoniste – Edith Piaf


4 pays pour rêver

  1. Italie
  2. Etats-Unis
  3. Canada
  4. Grèce


3 villes pour visiter

  1. Berlin
  2. Tokio
  3. Londres


2 auteurs pour m'attirer

  1. Sophie Kinsella
  2. Nick Hornby


1 réalisateur pour m'attendrir

  1. Jean-Pierre Jeunet

Quand j'étais petite...

But du jeu: Raconter une ou plusieurs anecdotes de votre enfance à travers différents thèmes.


Mon petit-déjeuner

Petites tartines beurrées et lait froid… pas très glamour ni trop gourmand, mais qu’est-ce que je pouvais aimer ça !!


Mon doudou

Il fait partie de la famille tant il a vécu parmi nous ! C’est Zozio, une espèce de gigantesque bébé flamand rose… Je pouvais vivre sans étant petite, ce n’étais donc pas un vrai doudou, mais il fait réellement partie de la famille v_v

19012008(002).jpg

Mes jouets

  • Je me souviens avoir longtemps joué avec le van de Barbie, quelle grande invention quand même… Ainsi que de l’une de ces « têtes à coiffer », avec le maquillage qui apparait sur le visage avec de l’eau chaude et disparait avec de l’eau froide…
  • Il faut également ajouter une grande part de mon enfance : les LEGO ! Des heures passées à monter, démonter, construire… Les premiers, les plus petits, puis les Lego Technique, je sais, c’est pour les garçons… Mais j’ai vraiment été une grande fan !
  • Et pour finir sur une touche plus féminine, les Polly Pocket… Mais attention, pas ceux d’aujourd’hui, pas ceux qui mesurent 4 cm et qu’on habille avec des vêtements en caoutchouc… Grand dieu non ! Moi c’était les tout petits, les minus, ceux qui tiennent dans un pendentif, ceux qui se plient à la taille, et c’est tout ! These ones were the best… ever.


Mes dessins animés

  • Effectivement, le Club Dorothée a fait partie intégrante de mon enfance, comme beaucoup de notre génération… Certains trouvent ça crétin, d’autre carrément indécent de laisser des programmes comme ceux-là à la portée d’enfants, mais aujourd’hui tout ça importe peu. L’important, ce que j’en garde, c’est que j’ai passé mes mercredi matin et/ou après-midi devant Jeanne et Serge, Juliette je t’aime, Olive et Tom, Max et Compagnie (Maaagiiiie, Max et compagniiiiiiiie)… et j’en passe bien sûr…
  • Malgré tout, j’ai largement ma dose de dessins animés bien sous tous rapports… J’ai été une fervente admiratrice du Disney Club… Tic et Tac, les Rangers du risque, Super Baloo, La bande à Picsou … J’ai encore tous les génériques en tête…
  • Pour finir, j’ai grandi avec l’arrivée des Minikeums, donc Denver, Albert le cinquième mousquetaire, les Razmoketts, Widget, Le bus magique, Les animaniacs… (une enfant de la télé ? moi ?!)


Mes peurs

C’est idiot, mais j’ai eu pendant longtemps une peur très tenace, et handicapante… La peur de ne pas réussir à m’endormir le soir. J’ai développé une angoisse terrible, que j’ai eu beaucoup de mal à vaincre… Du coup, impossible de dormir chez les copains ou les cousins, si déjà j’étais angoissée chez moi, et que j’avais besoin de ma maman, chez les autres c’était invivable…


Ma famille

Un papa qui vit de passion, une maman qui adore son travail, un petit frère de 3 ans mon cadet… Mon papa ne s’est pas énormément occupé de nous étant petits, et ma maman, infirmière de formation, a passé à l’époque un concours pour être cadre, du coup, hop, formation à 100 km de là, donc j’ai passé énormément de temps chez ma grand-mère (qui me manque de plus en plus depuis 9 ans). Et une famille assez proche, des tantes et des oncles qui venaient régulièrement chez ma grand-mère, donc assez soudés quoi…


Mes amis

J’avais une petite copine de quartier, qui était mon amie uniquement parce qu’elle habitait la même rue que ma grand-mère, et beaucoup de copains à l’école. A l’époque j’étais vite appréciée, mes copains étaient tous gentils, on rigolait bien, on avait tous plein de projets… Evidemment, ce sont des mots d’enfants, je n’ai plus aucun contact avec eux aujourd’hui…


Mon école

Maternelle, mauvais souvenir, à chaque année, une autre école (selon l’organisation des parents), tantôt dans une école de petits bourgeois qui m’ont toujours mise à l’écart, tantôt dans une école ou les enfants se connaissaient déjà tellement que j’étais l’intruse ! Le primaire n’a été que pur bonheur, les copains, les instits, les leçons… Je n’ai que de bons souvenirs. Et c’était une ZEP, eh oui =)

Récré.jpg

Mes vacances

Souvenirs de vacances en famille, assez régulièrement, en Italie, en Belgique, en France…


Mes bêtises

J’ai été une petite fille assez sage, presque modèle… Si je dois évoquer une grosse bêtise, cependant, je dirais un peu de vol à l’étalage vers 10/11 ans, parce que je me croyais plus maligne… Ca m’a bien servi de leçon en tous cas =)


Mes idoles

  • Jusqu’à mon entrée au collège, je suis longtemps restée sous l’emprise et le charme stupide des productions AB1… Voyez donc comme Hélène Rollès, Dorothée et ses chansons, Christophe Rippert et son amour de vacances, ont été les idoles de mon enfance…
  • Les premières années collège ont connu l’inévitable omniprésence des Boysbands, j’avoue n’avoir suivi cette folie que pour ne pas être trop en reste vis-à-vis des copines, mais c’était sans plus, ce qui m’embête en fait dans cette Boysband Mania, c’est qu’à mon âge il n’y avait pas de place pour le reste, du coup, ça n’a pas laissé beaucoup de place à la fantaisie… Mais bon, j’ai quand même des CD 2 titres des Worlds Apart et des Backstreet Boys hein, on va pas renier ses origines…
  • Je dois avouer que mes idoles se sont révélées dans un autre domaine artistique ! Ainsi, j’ai été une grande grande grande amatrice des Inconnus (connaître leurs spectacles par cœur ça en fait des idoles non ?), et toute une pléthore d’acteurs…


Mes envies

Je me souviens avoir toujours été pleine de « projets » avec mes petits copains de classe, un spectacle de danse, un stand de goûter pour l’école, inventer des jeux… L’envie a toujours été de rassembler mes pairs en fait. Plusieurs récréations ou j’ai été à l’origine de farandoles gigantesques avec toutes les autres classes… (Véridique, je vous assure !!)