Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 05 février 2010

Tou'clean

Aujourd'hui, grand ménage !

C'est mon "jour de repos" (aucune obligation, je pourrais rester en léthargie complète toute la journée... C'est d'ailleurs le programme habituellement !), mais ce soir y a mon meilleur ami qui arrive pour le week-end... Et comme c'est le vrai bordel chez moi, faut que je fasse un effort (prière de ne pas s'évanouir quand j'aurai terminé) :

  • Faire la vaisselle (de la semaine :/ j'ai honte oui)
  • Balayer partout
  • Nettoyer la salle de bain (l'en a besoin v_v)
  • Trier mes vêtements (et tant qu'à faire, aller faire une machine à la laverie...)
  • Descendre les poubelles
  • Aller faire des courses

Le tout en... moins de 5 heures . Aïe. Et moi qui suis nulle pour le ménage en plus... ET JE SUIS LA A REDIGER UNE NOTE !! Au secours !

 

Edit : J'ai pas fait de machine, mais j'ai fait le reste ! (bon, c'est encore un peu mal rangé, mais ça c'est la DrEaMz Touch v_v) Voilà je vous souhaite un excellent week-end, moi j'aurai sans doute pas le temps de venir par ici d'ici lundi ...

15:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

mercredi, 03 février 2010

Mémo du moment

État du moment
Angoissée, à l'idée d'être fauchée, à l'idée d'avoir un avenir que je ne souhaite pas (fataliste moi ?? Si peu...)

Tenue du moment
Pyjama, pour changer

Chanson du moment
New Born,
Muse

podcast


Pensée du momentrois.jpg
"Même la maman cafard trouve son petit mignon"
Les Rois Mages

 

 

 

 

 


Problématique(s) du moment
Comment se faire connaître en tant que professionnel et avoir enfin un boulot intéressant ?
Comment économiser des sous tout en satisfaisant un appétit d'ogresse ?
Comment faire disparaître ces rougeurs disgrâcieuses sur le bas du visage ? (C'est soulant, sérieux...)

 

Envie du moment
Avoir la pêche;
ou à défaut, dormir ;
ou à défaut, sécher le boulot et aller faire du shopping (avec des sous qu'on n'a pas v_v)

Coup de gueule du moment

Comment ça, y en a marre d'être négative ?

C'est inadmissible

Hautetfort : Chrome vs Firefox

Je viens de me rendre compte d'une chose...

Ca fait quelques temps maintenant que j'ai changé de navigateur Internet en passant de Mozilla Firefox à Google Chrome.

J'aime beaucoup la simplicité de Chrome : on ne s'embarrasse pas de plusieurs espaces de texte, désormais la barre d'adresse sert également de champ du moteur de recherche ; tout est simplifié et comme le navigateur est plus léger, il est beaucoup plus rapide...


 

firechrome.jpg


Oui, sauf que voilà, c'est la 4e fois qu'un site m'avertit que le navigateur n'est pas adapté à ses scripts ou je ne sais quoi...

Avant ça m'était un peu égal dans la mesure où ça ne m'empêchait pas d'arriver à mes fins... Mais rédiger un article sur mon blog sans pouvoir changer ni couleur ni taille ni police, ça devient lassant ...

 

Me voilà donc de retour avec Firefox, en ce qui concerne ma verve blogueuse, pour le reste, je continue de faire confiance à la pokeball :p

mardi, 02 février 2010

Coup de gueule sans conséquence, sans conscience


Sans déconner, qui est le con qu'a inventé l'Amour ? Pas le fleuve hein, je parle bel et bien de cette satanée dépendance affective qui tue tout le monde à petit ou moyen feu.Coeurd_amour.jpg

Non que j'abhorre l'Amour, mais sérieusement, le mec qui s'est dit un jour « allez aujourd'hui je m'y mets, je vais créer un truc mon gars tu vas en redemander au p'tit déj' et au dîner, et si t'en as plus ben t'auras envie de te foutre par la fenêtre !! », l'aurait p'tet fallu l'empêcher de nuire celui-là, non ?

Si encore c'était une substance illicite que la bienséance voulait prohiber, on saurait pourquoi on souffre quand on en manque, ça construit, ce genre de choses. Mais noooon !! Il fallait que ce soit une prérogative au bonheur, le but principal de toute une vie, de toutes les vies...


poeme-amour-coeur1.jpgEvidemment, l'Amour est sans doute une bonne chose la plupart du temps, quand il est familial, quand il est amical, mais encore et surtout, quand il est réciproque !! Je ne vous parle pas de ces Amours là, moi je vous parle de celui qui fait crever, aimer à sens unique, ou avoir connu l'amour et le voir disparaître, ou voir les garçons et les filles de son âge se promener dans la main deux par deux alors qu'on n'a jamais connu ça, savoir pertinemment que l'on ne connaitra jamais les sensations que procureront un premier baiser...

A vrai dire, même un dernier, ça irait.


Etre petit dans un monde qui ne veut que des GRANDS,
gros
dans un monde qui ne veut que des maigres,
bleu dans un monde qui ne veut que des verts...

Pour la vie. A jamais.

On aime sa famille, mais la famille ça vit sa vie aussi ... Les parents, ça s'en va avant vous. Et quand ils sont partis, que se passe-t-il ? On peut avoir des amis qu'on aime et qui nous aime, mais qui eux aussi vivent leur propre vie, amoureuse  pour la plupart...

Quels jurés, quel juge pourra prononcer une sentence contre la nature et engager quelqu'un pour vous aimer sincèrement ? Où qu'elle est cette justice universelle et insondable qui fera que tout le monde y trouve son compte ?
Doit-on à jamais courir après des sentiments, quitte à se satisfaire de tout ce qu'on pourra trouver, même si la passion ne sera pas au rendez-vous ?


Je ne sais pas, et pourtant "j'aimerais"

lundi, 01 février 2010

La Working Girl

J'enchaine avec un bouquin que j'ai lu pendant les vacances de Noël ...

Je suis très friande des livres pour filles en ce moment. vous savez, les "pas très philosophiques", ceux qui racontent des vies de jeunes femmes modernes, avec un travail, des amis, en manque de mec, à la recherche du grand amour, etc... Des Bridget Jones en puissance, pour résumer.

La Working girl

Par Sophie Talneau

 

Pour le coup, j'ai trouvé celui-ci d'un ennui ... assez profond. Pas vraiment apprécié le style (trop trop simplet), pas vraiment apprécié l'intrigue (trop trop... inexistante), pas vraiment attaché aux personnages (trop trop plats et fades...)

 

Même dans la niaiserie, je n'ai pas trouvé mon compte... Elle convoite vaguement quelqu'un mais ne développe rien, il n'y a pas de point fort dans le déroulement de l'histoire... Ce n'est qu'une accumulation de petites descriptions et anecdotes sans fondement ni intérêt pour la suite ou même pour un éventuel enrichissement personnel ... Du coup, eh bien, je me suis ennuyée :/

 

Ce livre fait partie de la collection Piment de chez France Loisirs. J'ai eu la bonne idée de m'y inscrire un jour et depuis, comme chaque abonné, je me dois d'acheter un livre par trimestre. J'ai donc décidé de me concentrer sur la lecture d'ouvrages qui ne prennent pas la tête, et qui sont écrits par des auteurs français(es). J'ai mis un point d'honneur à respecter cette règle, m'efforçant tant que possible de lire les livres dans leur version originale (pour 2 raisons : la première parce que je veux entretenir ma lecture en anglais et en allemand, la seconde parce que si je trouve le livre mauvais, je ne veux pas que ce soit parce que je n'ai pas aimé la traduction, ça me rend élitiste et parfois même de mauvaise foi... et j'aime pas ça).

 

Je viens d'en commencer un deuxième : "Pas ce soir, je dine avec mon père" ... Mes impressions dès que je l'aurai terminé !