Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 05 février 2010

Tou'clean

Aujourd'hui, grand ménage !

C'est mon "jour de repos" (aucune obligation, je pourrais rester en léthargie complète toute la journée... C'est d'ailleurs le programme habituellement !), mais ce soir y a mon meilleur ami qui arrive pour le week-end... Et comme c'est le vrai bordel chez moi, faut que je fasse un effort (prière de ne pas s'évanouir quand j'aurai terminé) :

  • Faire la vaisselle (de la semaine :/ j'ai honte oui)
  • Balayer partout
  • Nettoyer la salle de bain (l'en a besoin v_v)
  • Trier mes vêtements (et tant qu'à faire, aller faire une machine à la laverie...)
  • Descendre les poubelles
  • Aller faire des courses

Le tout en... moins de 5 heures . Aïe. Et moi qui suis nulle pour le ménage en plus... ET JE SUIS LA A REDIGER UNE NOTE !! Au secours !

 

Edit : J'ai pas fait de machine, mais j'ai fait le reste ! (bon, c'est encore un peu mal rangé, mais ça c'est la DrEaMz Touch v_v) Voilà je vous souhaite un excellent week-end, moi j'aurai sans doute pas le temps de venir par ici d'ici lundi ...

15:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

lundi, 01 février 2010

Se pendre avec un sans fil ...

J'ai de plus en plus de soucis avec mon portable...

 

La palme de l'erreur judiciaire téléphonique revient au malentendu rocambolesque de Samedi dernier. J'explique.

 

J'étais invitée à une pendaison de crémaillère par un couple d'amis que j'adore.

 

Situation un peu compliqué, ils ont du changer d'appart 2 fois en 1 mois, une sale histoire de cafards...(au sens propre) Donc ils m'invitent en me disant que "normalement ça se fera à l'ancien appart, mais c'est pas sûr, de toute façon on te tient au courant !"

Ok, moi toute contente de sortir un peu (oui parce qu'en ce moment... quand je sors, c'est pour aller bosser...), j'accepte avec grand plaisir, et le soir venu je me prépare,  tout guillerette que j'étais de voir un peu de monde. Je me rends donc à l'adresse de leur appart' "intermédiaire" disons. Sauf que j'étais jamais venu dans celui la, donc je sais pas trop trop ou c'est. Du coup j'essaie d'appeler ma copine, qui me répond pas, en fait je tombe toujours sur sa messagerie... Bon, j'appelle et j'appelle encore, malheureusement je n'ai que ce numéro la donc je lache pas l'affaire. Mais enfin bon, au bout de 30-35 minutes, le froid me gagne (ainsi que la pluie et quelques larmes), je finis par laisser un message incendiaire à ma copine en disant que si c'est une blague c'est pas drôle, que j'en ai vraiment marre et que je rentre.

 

J'étais pas mal... perturbée, et sur le chemin du retour je rencontre une copine qui me voyant dans cet état, insiste pour me changer les idées. Je me rends donc chez elle, je suis rentrée vers 1h du matin et je m'endors dans la foulée.

 

Le lendemain matin je vérifie mes mails et je vois ça "DrEaM, Juliette et Aurore* t'attendent en bas de chez toi. On n'arrive pas à te joindre ! C'est Thomas*, appelle moi au 0667788990*"

 

Mais aucun message sur mon téléphone, rien, nada, je comprends pas... S'en suit un appel (sur mon fixe) de mon meilleur ami qui m'engueule parce que j'ai "encore éteint mon portable". "Mais non !! Je t'assure je l'ai devant moi il va très bien !" ...

 

Pour finir rapidement, en fait j'ai eu un souci avec mon portable, je sais pas comment je sais pas pourquoi, mais j'ai fait changer ma carte Sim, j'ai reçu des dizaines de messages en retard (comment mon téléphone a pu être bloqué 4 jours sans que je m'en rende compte?!), ça m'a fait rater une bonne soirée et ça m'a rendue parano... O.o

 

Et vive la technologie -_-"

23:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

dimanche, 11 octobre 2009

La présentation qui s'imposait

J'aime l'orage. J'ai toujours adoré ça, depuis toute petite. Ca génère en moi des sentiments totalement contradictoires : émerveillée et terrifiée, envie de courir sous la pluie et de rester au chaud dans mon lit, de toucher un éclair pour voir ce que ça fait, consciente que je risque fort d'y rester ... Je me souviens quand je vivais à Berlin ... Ah oui, parce que "j'ai vécu à Berlin"... Bon, seulement 6 mois oui, et en Erasmus oui, BON D'ACCORD c'était pas vraiment Berlin, mais pas loin (Potsdam)... Raaah, cette passion de l'exactitude, c'était quand même plus classe de dire que j'ai vécu dans la capitale la plus cosmopolite d'Europe ! ... M'enfin.
Oui donc je disais que quand j'ai "passé un semestre en Allemagne en tant qu'étudiante Erasmus, j'ai eu l'occasion d'en voir un magnifique, pour la fête de la musique précisément,
(m'en souviens parce qu'on n'a pas pu sortir justement =( autre inconvénient de l'orage, faut pas avoir prévu une sortie de plein air, c'est sûr) bah c'était véritablement magiiiique, notre résidence universitaire était quelque part dans un no man's land un peu déprimant de jour, mais qui du coup était idéal pour voir le ciel se déchainer tranquille... Je m'égare, je sais.


J'ai toujours eu cette fâcheuse manie de partir dans tous les sens, j'ai énormément de mal à organiser mes pensées, souvent on m'appelle Bubulle, parce que Dori c'était déjà pris :/ Ce qui me fait penser également qu'il y a pas longtemps j'ai tué 2 poissons rouges (enfin jaunes) :s Non que j'abhorre particulièrement la biomasse aquatique, mais c'est le résultat malheureux de deux imbéciles qui croyaient bien faire. J'étais chez un ado à qui je donne des cours, et pendant la pause, l'envie nous a pris de changer l'eau des poissons (qui était, ne nous mentons pas, carrément trouble). Lui me dit qu'il faut toujours leur donner de l'eau à température ambiante, n'hésitant donc pas à augmenter la température de l'eau. Et plutôt que de protester, j'ai bêtement laissé faire. Je ne m'en suis toujours pas totalement remise ! Mais ce n'est rien comparé aux dits poissons qui ont fini à la poubelle =(


Pardon ? Ah, oui, je l'ai mentionné c'est vrai : en effet je donne quelques cours par-ci par-là, enfin en général c'est plutôt sous forme de renforcement (parfois construction) des bases, je ne fais pas vraiment de cours magistraux, pas très efficace j'ai remarqué... J'ai commencé à la fac, histoire d'avoir un peu d'argent de poche, et maintenant que les années fac sont finies (pas la série AB, mais mon parcours estudiantin), je continue, tant qu'à faire...
J'ai terminé mes études le mois dernier. J'étais étudiante en langues, j'ai commencé avec une licence LEA, que j'ai achevée avec quelque succès, et j'ai enchainé avec un master de Traduction et Documentation scientifiques et techniques. Mémoire et rapport de stage soutenus début septembre, me voilà propulsée dans le monde des vrais grands, ceux qui paient le loyer et tout... C'est un peu effrayant, mais bon, quand faut gérer, faut gérer. Je ferai peut-être un second M2 l'année prochaine, donc pour le moment, il n'est pas question de m'installer dans une vraie vie professionnelle : je veux simplement avoir plusieurs petits boulots, donc en gros, je baby-sit, je donne mes p'tits cours, je traduis ...


Sinon, dans la vie, ça va. Je suis l'ainée d'une famille de 3 enfants avec des parents non divorcés, le cadre banal de moins en moins banal. Enfin bon, il y a des fantômes dans tous les placards, j'ai un père difficile à gérer, une mère géniale mais peu disponible (elle est amoureuse de son travail), un petit frère (21 ans le petit frère quand même) avec qui je m'entends très bien, la plupart du temps... Disons que quand il donne ses leçons d'experts de la vie, ou quand il fait preuve d'intolérance (notamment vis-à-vis de mon père), je l'encadre un peu moins, mais c'est anecdotique. Et la petite dernière, ma petite chérie, la petite gâtée de bientôt 9 ans, charmeuse et parfois sale caractère... ah, oui, et née grande prématurée aussi, j'allais oublier. Elle ne se déplace qu'en fauteuil roulant, elle commence à peine à parler. Je vous dirais bien que "c'est une gamine très intelligente" (ce qui est vrai), et que "son handicap n'est qu'un détail tant ses ressources sont inépuisables" (ce qui est d'autant plus vrai), mais je sais qu'en général on me répond sans me le dire que je ne suis pas objective... Je ne dirai donc qu'une chose : elle a le don de se mettre tout le monde dans la poche, absolument tout le monde.


Et puis en vrac : bordélique, flemmarde, très bon public, cinéphile, sociable, manque de confiance en moi, hypersensible, serviable, égoïste (mais l'assume mal), un peu matérialiste parfois, et je m'enflamme vite, vite, vite ...

13:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

vendredi, 04 septembre 2009

Juste envie de...

Pleurer...

Ma mère est rentrée à 21h20 ce soir, comme tous les soirs de cette semaine ... Elle me demande si je lui en veux, elle me demande ce qui ne va pas, et pendant que je lui explique elle consulte sa boite vocale avec des messages de ses collègues... Je finis de lui raconter, elle me dit de pas me prendre la tête, que ce n'est "pas grave"... Puis elle rappelle sa collègue et lui parle du rapace sur le toit de leur immeuble...

 

Crier...

Elle me demande dans quelle pièce on mange, je lui dis que je n'ai pas faim, elle me dit "mais il ne fallait pas faire à manger si tu manges pas, on l'aurait fait nous" ... Oui, à 21h20 ... tu parles...

 

Câlins...

J'en ai assez de me sentir aussi seule, aussi abandonnée par tout le monde... J'en peux plus d'être enfermée dans ce corps qui ne me correspond pas, par ce cerveau que je voudrai débloquer à tout prix mais qui reste paralysé par ses propres démons, ses propres fantômes, ses propres angoisses, sa propre flemme ... Et lui là, mon prince charmant, où est-il ? Même s'il a pas de cheval blanc, allez, même s'il n'a pas de cheval, je le prends quand même ... Je voudrais juste, je sais pas, quelqu'un qui s'intéresse à moi, quelqu'un qui prend de mes nouvelles, quelqu'un qui ait envie de me protéger quoi; Certes, je suis une grande fille, mais merde à la fin. Un peu de fragilité n'a jamais tué personne. Enfin j'crois ...

21:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 10 décembre 2008

Je sais d'où je tiens ma folie

Cher Papa Noël,

 

Nous sommes en Décembre et je prépare ta venue avec impatience ! D'ailleurs, si tu penses à moi, voilà ce que j'aimerais avoir :

Des livres

La méthode. Auteur Edgard Morin éd du seuil

La connaissance de la connaissance auteur Edgard Morin éd du seuil

ARRERE Catherine et Raphaël. Du bon usage de la nature. Pour une philosophie de l'environnement. Paris : Aubier, 1997. 355 p.

KUHN Thomas. La structure des révolutions scientifiques. Paris : Flammarion, 1983. 284 p.

Des auto biographies

Où on va papa ? Jean louis Fournier. Stock

Du sent bon, des habits (En habit du 38-40, Couleur à vous de choisir mais pas de motifs floraux), des gants, des bijoux (Bracelet, simple plutôt argent), et des Surprises, c’est si bon ...

 

S’il te plait, je te promets que je serai très sage jusqu’à Noel

 

La maman de Julie, N. et C.

 

 

Reçu Lundi dans ma boîte mail, envoyé par ma mère. Véridique v_v

19:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)